5 ustensiles de cuisine qui vous aide à perdre du poids !

Chaque lundi est la période mondiale de reprise des régimes. Il n’y a pas moyen, après les excès du week-end vient toujours cette culpabilité d’avoir trop mangé. Les promesses de tout faire différemment s’enchaînent. Dans la liste des projets, il est prévu de lancer un autre régime à la mode, que vous avez vu récemment sur Internet. Mais le fait est que si le régime a un début avec beaucoup de privations, à moitié monotone et une fin avec beaucoup de kilos en moins en peu de temps, on peut se méfier. Soit vous ne pourrez pas suivre le régime jusqu’au bout, soit vous atteindrez vos objectifs, mais il est fort probable que vous repreniez du poids une fois que vous aurez repris vos anciennes habitudes. Mais alors, que faire ?  La réponse est rapide, mais le processus est long. Vous devez vous rééduquer ! Changez les habitudes de vie ! Comprendre qu’une alimentation équilibrée, c’est pour la vie. Elle n’a pas de durée. C’est pour toujours ! Alors, avec une journée bien remplie, comment obtenir des repas nutritifs et moins caloriques sans passer toutes ses heures libres dans la cuisine ? En planifiant et en ayant les bons ustensiles dans votre cuisine.

Des outils qui aident à l’alimentation :

Voir les ustensiles que vous devez avoir dans votre cuisine pour faciliter l’adhésion à un plan de rééducation alimentaire :

1. Panneaux anti-doigts

Il vaut la peine d’investir dans un ensemble de casseroles de base avec un revêtement antiadhésif, il peut aussi être en céramique. Ce type de casserole permet de cuire les aliments sans ajouter de graisse et facilite encore le processus de lavage. Il existe plusieurs marques et plusieurs prix. Achetez l’ensemble qui est dans vos possibilités. L’important est d’être prudent lors de son utilisation. Mais n’oubliez pas : lorsque le fond est rayé ou écaillé, il est temps de le remplacer. En plus de l’ensemble des casseroles, achetez également quelques ustensiles tels que des cuillères et des spatules de préparation en silicone ou en bambou. N’utilisez jamais d’ustensiles métalliques dans vos casseroles, car si vous grattez le revêtement antiadhésif, il se détachera plus rapidement. Et vous pouvez ingérer l’enrobage en même temps que la nourriture préparée. Les fabricants disent qu’il n’y a pas de risques si cela se produit. De toute façon, vous n’êtes pas obligé. Il suffit d’utiliser les ustensiles recommandés. Si votre casserole est en aluminium, n’utilisez pas non plus d’ustensiles en métal. Même si vous n’avez pas de revêtement antiadhésif pour l’endommager, vous finirez par rayer le métal et par libérer des particules d’aluminium de la marmite, qui finiront par être consommées. Certaines études relient la consommation excessive d’aluminium à des maladies du système nerveux central, comme la maladie d’Alzheimer. Retirez vos ustensiles en métal ou laissez-les uniquement dans des récipients en verre, en plastique ou en céramique, qui ne rayent pas. Même lorsqu’on utilise des ustensiles en silicone ou en bambou, les casseroles avec un revêtement antiadhésif ne sont pas éternelles. Après une longue période d’utilisation, il est possible que le revêtement commence à se détacher. Il est alors temps de changer. Il est inutile de faire des économies sur ce point. Votre santé vaut bien plus que cela. 

2. Brosse en silicone

Chaque gramme de graisse ajoute 9 kcal aux préparations. Faites maintenant le calcul : 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, d’huile ou de beurre contient environ 10 g (vous pouvez en avoir plus selon l’ustensile, car il n’y a pas de normalisation), vous ajouterez donc au moins 90 kcal à votre recette. Plus vous ajoutez de cuillères à soupe de matières grasses, plus il y a de calories. Les bonnes graisses fournissent des acides gras essentiels, que, comme leur nom l’indique, vous devriez ingérer quotidiennement. Le problème est d’ingérer trop de graisse sans la compter. La brosse sera une grande amie, car vous pouvez littéralement brosser quelques gouttes de graisse sur la surface de votre pot, ce qui réduit considérablement les calories de la préparation. Même dans le cas des poêles antiadhésives, vous pouvez utiliser un minimum de graisse pour faciliter la préparation et donner du goût et le pinceau vous facilitera grandement la tâche ! Il existe des modèles adaptés à la cuisine, qui sont en silicone.

3. Ustensiles diététiques : centrifugeuse à feuilles ou salades

Commencer votre repas par la salade permet de réduire la quantité de calories que vous consommez, car vous occupez déjà une grande partie de votre estomac avec des aliments très peu caloriques. On parle des feuilles et des légumes à faible indice glycémique, qui devraient être consommés quotidiennement. Si vous n’utilisez pas de feuilles de centrifugeuse, vous aurez beaucoup plus de travail pour avoir des feuilles propres et sèches à utiliser dans votre préparation. Beaucoup de travail finit par désamorcer n’importe qui, surtout après une journée de travail fatigante. Les feuilles sèches permettent d’utiliser moins de sauce pour assaisonner. Un peu d’huile se répandra à la surface des aliments sans être « diluée » par l’eau accumulée dans les feuilles. Votre salade aura bien meilleur goût. Il convient de mentionner qu’il ne sert à rien de manger une belle salade de feuilles si vous y ajoutez des sauces riches en crème et/ou en mayonnaise ou même de l’eau avec de l’huile d’olive comme s’il n’y avait pas de lendemain. Il faut toujours faire preuve de modération.

4. Broyeur de légumineuses

On mange souvent les légumes avec leur coquille, pour profiter des nutriments qu’ils contiennent. Mais dans certaines préparations, les coquillages ne sont pas les bienvenus. C’est là qu’intervient cet ustensile pratique.  Après avoir commencé à éplucher les légumes avec l’économe, on ne veut pas d’une autre vie. C’est beaucoup plus facile, plus rapide et moins cher que d’utiliser le couteau. L’éplucheuse retire une très fine peau des légumes, ce qui permet de réduire le gaspillage de nourriture. Pour utiliser ce genre d’ustensiles, il n’est pas nécessaire d’avoir de la pratique ou des compétences.  Pour acheter des éplucheurs, vous pouvez effectuer une recherche.

5. Ustensiles de cuisine : la balance de cuisine

Souvent, le nutritionniste ou le médecin prescrit un régime alimentaire et précise les quantités de nourriture. Si le professionnel n’utilise pas de mesures à domicile, comment connaître la quantité de nourriture recommandée ? La seule façon est de peser. Mais ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas à vous balader avec une balance sous le bras. Avec une courte durée d’utilisation, vous serez familiarisé avec les quantités. Ainsi, lorsque vous irez au restaurant ou chez quelqu’un, vous aurez une idée de votre limite. Il n’est pas nécessaire de devenir névrosé avec les quantités, même en pesant l’eau, mais la balance permet d’avoir une bonne idée plus facilement. De plus, si vous aimez cuisiner, vous trouverez de nombreuses recettes qui nécessitent une quantité très exacte pour fonctionner, surtout en confiserie, de sorte que la balance de cuisine devient non seulement utile, mais indispensable.