9 règles d’or pour prendre soin des cheveux blonds

Après l’hiver, vos cheveux blonds ont perdu leur éclat naturel. Comment raviver leur couleur sans les endommager ? Une pro vous donne ses astuces pour une crinière dorée à souhait. Chanceuse, vous possédez un joli blond naturel, mais en automne, votre couleur commence déjà à paraître plus terne. Les cheveux blonds sont les préférés de nombreuses femmes dans le monde entier. Et au Brésil, ce n’est pas différent, dans les salons du pays, il y a toujours quelqu’un qui investit dans les reflets dorés pour changer, alléger ou simplement rajeunir le look. Mais à vrai, dire, garder des cheveux blonds sains, brillants et beaux est une tâche qui demande de la patience, du temps et beaucoup de dévouement. Ces soins commencent à l’intérieur du salon, au moment même où commence le processus de coloration des fils. 
Que vos cheveux soient blonds platine, blonds cendrés ou encore blonds californiens, vous le savez, les cheveux blonds colorés ou naturels sont fragiles et demandent un entretien particulier. Pour bien comprendre comment obtenir la blonde parfaite, capable de soupirer des hommes et des femmes, il est indispensable de suivre 9 conseils essentiels.

1. Une évaluation précise

Une bonne et franche conversation entre le coiffeur et le client est essentielle pour que les doutes soient levés, que des tests soient effectués et que le ton parfait soit décidé. Un alignement aussi loin que le professionnel peut aller ou aussi loin que le fil peut supporter d’être décoloré assure un meilleur résultat et maintient les cheveux en bonne santé. Plus les cheveux sont sains et moins ils sont chimiques, plus le professionnel peut ouvrir le ton pendant le processus. Les cheveux endommagés et fragiles peuvent ne pas durer et, par conséquent, ils ont tendance à se casser, à se dessécher en excès ou à devenir caoutchouteux.

2. Préparation du fil

Après une bonne évaluation, l’étape suivante consiste à préparer les cheveux avec des produits de pré-coloration spécifiques qui servent à rendre les mèches plus résistantes et à effectuer au moins une hydratation en profondeur avant que la magie ne s’opère. Avec cela, un doute surgit : combien de temps avant de colorer les cheveux doit-on se consacrer à la préparation du fil ? Eh bien, cela dépend : pour des cheveux sains et forts, une semaine, est suffisante. Les cheveux plus fragiles ou très abîmés peuvent nécessiter plus de temps, et même une seconde évaluation par le professionnel pour libérer la couleur.

3. Routines nécessaires

Pour que les cheveux blonds conservent leur couleur, leur brillance et leur effet soyeux, la première étape consiste à ne pas les laver tous les jours. Lorsqu’on lave les cheveux quotidiennement, on leur enlève leur gras naturel, nécessaire pour maintenir l’hydratation de la racine à la pointe. Cette huile sert de couche protectrice pour les cheveux contre les agressions extérieures : vent et pollution. En outre, plus on lave les cheveux colorés, plus on contribue à la perte précoce de la couleur. 
Un autre conseil est de choisir de toujours utiliser de l’eau à température chaude, jamais trop chaude, même les jours de grand froid. Les températures élevées ont tendance à dessécher les cheveux. Essayez d’utiliser des produits spécifiques pour les cheveux colorés ou blonds et fuyez les anti-résidus, car ils accélèrent la décoloration.

4. Produits cosmétiques clés

La terreur pour ceux qui adoptent des cheveux blonds est que, avec le temps, la couleur s’estompe et, par conséquent, arrive dans un ton jaunâtre, opaque et sans vie. Afin de maintenir la couleur vibrante plus longtemps et d’éviter le jaune indésirable, il est important d’utiliser le fameux shampoing violet une fois par semaine pour neutraliser le ton. Les shampoings, après-shampoings, masques et réparateurs d’embouts, à leur tour, doivent être très bien choisis et recommandés. Essayez toujours d’en utiliser un qui, en plus d’être indiqué pour les cheveux blonds, est idéal pour votre type de cheveux. 
Les réparateurs de pointes sont excellents pour éviter le dessèchement des cheveux et l’apparition de pointes fourchues. Les rayons des magasins de cosmétiques sont remplis de shampoings. Pour faire son choix, cela devient vite compliqué. Comment être certaine d’avoir le soin lavant qui convient parfaitement à mes cheveux ? Pour y voir plus clair, il faut commencer par lire la composition. 
Les cheveux méchés ont besoin d’un shampoing qui n’agresse pas la fibre capillaire. Il faut donc éviter les soins avec des silicones, des parabens et des sulfates. Il ne doit pas non plus contenir d’ammoniaque ni d’eau oxygénée. Ensuite, attardez-vous sur l’étiquette et optez pour un shampoing spécial cheveux colorés. Prenez de préférence un soin composé à plus de 80 % d’ingrédients d’origine naturelle, comme du beurre de karité, des huiles végétales et des extraits de fruits et des vitamines. Les protéines végétales sont particulièrement recommandées pour les cheveux cassants. Si votre chevelure manque de volume, tournez-vous vers un shampoing qui lave sans alourdir.

5. Hydratation constante

Hydrater, hydrater et hydrater. Toujours et beaucoup. Il est impossible de s’échapper d’une hydratation profonde tous les 15 jours dans le salon. Ce n’est qu’alors que les cheveux blonds : brillants, lâches, doux et d’apparence saine pourront se maintenir. L’hydratation fait que les fils récupèrent les acides aminés et l’eau perdus par l’exposition au soleil, au vent, à la mer, au séchoir, au fer plat et à tant d’autres ennemis de la vie quotidienne. Ce sont ces facteurs qui rendent les cheveux blonds opaques, secs et avec cet aspect filiforme, qui alerte, de loin, un cheveu mal soigné. Lorsque vos cheveux sont colorés, ils sont fragilisés. Même les balayages, pourtant moins agressifs que les colorations classiques, ont tendance à affaiblir la fibre capillaire. Il est donc primordial de prendre soin de ses longueurs et d’adapter sa routine. 

Le premier geste : hydrater. Comme pour le visage ou le corps, les cheveux ont besoin d’être nourris et hydratés pour conserver leur éclat. À l’inverse, sans une hydratation régulière, les mèches ont tendance à se ternir. Vous pouvez commencer par appliquer une à deux fois par semaine un soin réparateur ou un après-shampoing nourrissant. Si vous avez les cheveux particulièrement fins et fragiles, complétez cette routine avec un bain d’huile. Privilégiez des huiles végétales biologiques, misez par exemple sur l’huile de jojoba, l’huile de coco ou l’huile d’amande douce. Tous ces ingrédients naturels sont idéals pour conserver une belle chevelure. Concernant le bain d’huile, il vous suffit d’appliquer de la matière sur vos longueurs, d’envelopper ces dernières dans une serviette et de laisser poser 1 heure, voire toute la nuit. Au réveil, vous aurez des cheveux d’une extrême douceur

6. Attention aux retouches

Règle de base pour ceux qui ont les cheveux blonds ou des lumières : il suffit de retoucher la racine, toujours. Il n’est pas nécessaire de blanchir ou de teindre les cheveux sur toute leur longueur. Cela peut détruire la structure des cheveux et, à terme, la seule solution sera une coupe belle et radicale. Moins les cheveux sont exposés à la chimie, plus il sera facile de les garder beaux et de les rendre sains pour qu’ils poussent fort. 

Avant tout, la chose la plus importante à faire est de vous assurer que votre coiffeur sache comment créer et retoucher votre couleur sans que ce soit trop régulier. Le fait de teindre vos cheveux trop souvent entraîne du stress et une sécheresse excessive. Votre meilleur allié pour combattre les dégâts, les masques. Misez sur au moins un par semaine et, comme toujours, privilégiez ceux formulés pour les cheveux colorés.

7. Attention à la chaleur

Ce n’est pas seulement l’eau chaude qui fait mal aux cheveux. Trois autres grands méchants doivent être utilisés avec parcimonie : le fer plat, le sèche-cheveux et le babyliss. On sait que ces trois outils magiques aident beaucoup dans la vie quotidienne de ceux qui veulent parader avec des cheveux bien rangés et en place. Cependant, la chaleur excessive brûle les fils, leur faisant perdre leur brillance, et facilite l’apparition de doubles bouts. Avec le temps, les cheveux deviennent extrêmement secs, sans mouvement et avec de l’électricité statique. Lorsqu’il est très nécessaire d’utiliser ce combo, essayez d’utiliser un bon protecteur thermique pour atténuer les dégâts. S’il faut protéger sa peau, vous devez aussi protéger vos cheveux du soleil.
Le sel de la plage + le soleil ou encore le soleil + le chlore des piscines ne sont pas des bonnes additions pour vos cheveux. Sachez qu’il existe des crèmes et des huiles protectrices anti-UV pour protéger les cheveux blonds.

8. Une bonne coupe fait du bien

Idéalement, la coupe de cheveux devrait être alignée au moins trois fois par an. L’une des plus grandes plaintes des personnes aux cheveux blonds est qu’ils mettent beaucoup de temps à pousser. Les couper permet de stimuler la croissance et d’éliminer les extrémités doubles ou très sèches. Quelle que soit la taille de la coupe avec seulement 3 ou 4 doigts, vous pouvez déjà remarquer une bonne différence dans la structure des cheveux.

– La coupe courte pour le blond audacieux

Vous avez craqué pour un blond platine ou polaire ? Si votre forme de visage vous le permet, osez la coupe courte Rock, un brin boyish, c’est la coupe idéale pour dynamiser les blonds décolorés de celles qui n’ont pas froid aux yeux. Les blonds froid et polaire matchent aussi très bien avec un carré ou un dégradé court qui donne du relief à la coloration. Et c’est d’autant plus vrai pour un balayage blond blanc qui gagne à être porté avec un effet racines sur cheveux courts. La Laque Professionnelle Mèches Sculptées. Enrichie, en glycérine modelant, elle permet de sculpter et placer vos mèches une à une pour dompter votre coupe courte.

– La coupe mi-longue pour le blond naturel

Vos cheveux sont naturellement blond bébé ou blond clair ? Adoptez la coupe mi-longue pour adoucir vos traits et encadrer votre visage avec délicatesse. Libre à vous de porter un mi-long dégradé si vous souhaitez donner plus de mouvement à votre coupe ou affiner votre visage. Le mi-long est également conseillé à celles qui portent un nouer et teindre blond. En effet, l’éclaircissement intervient au niveau des oreilles, ce qui permet d’illuminer le visage. Il en est de même pour le ombré cheveux ou sombré cheveux qui permettent tout deux d’afficher une coupe mi-longue ensoleillée et moderne. La Laque Professionnelle Lissage Anti-Frizz pour porter un mi-long parfaitement lisse et sans frisottis.

– La coupe longue pour le blond chaud

Règle de base pour ceux qui ont les cheveux blonds ou des lumières : il suffit de retoucher la racine, toujours. Il n’est pas nécessaire de blanchir ou de teindre les cheveux sur toute leur longueur. Cela peut détruire la structure des cheveux et, à terme, la seule solution sera une coupe belle et radicale. Moins les cheveux sont exposés à la chimie, plus il sera facile de les garder beaux et de les rendre sains pour qu’ils poussent fort. Avant tout, la chose la plus importante à faire est de vous assurer que votre coiffeur sache comment créer et retoucher votre couleur sans que ce soit trop régulier. Le fait de teindre vos cheveux trop souvent entraîne du stress et une sécheresse excessive. Votre meilleur allié pour combattre les dégâts, les masques. Misez sur au moins un par semaine et, comme toujours, privilégiez ceux formulés pour les cheveux colorés.