Conseils pour choisir une crème solaire auto bronzante

Crème solaire auto bronzante

L’été bat son plein. Et si vous devez utiliser un autobronzant visage tous les jours de l’année, c’est encore plus important en été, lorsque les jours sont plus longs, le soleil plus fort et qu’il est plus aisé de passer plus de temps à l’extérieur.

Lorsque vous choisissez un produit de protection solaire, pensez à lire l’étiquette avant de l’acheter. La réglementation exige que les étiquettes suivent certaines directives. Voici par ailleurs comment bien choisir votre crème solaire.

Vérifiez le SPF (ou le FPS) de votre crème pour visage

Le FPS (facteur de protection solaire) explique la mesure dans laquelle un soin autobronzant visage empêche les brûlures. D’après certains organismes, un indice de protection solaire de 15 ou plus bloque les brûlures et ralentit aussi le vieillissement de la peau, tout en réduisant le risque de cancer de la peau.

Il est toutefois conseillé de choisir un FPS de 30 ou plus. Vous voudrez sans aucun doute opter pour ce niveau si vous passez plusieurs minutes au soleil, si vous avez la peau très claire ou si vous avez des antécédents de cancer de la peau. Et n’oubliez pas que la majorité des gens n’appliquent pas assez de crème solaire pour atteindre le FPS indiqué sur l’étiquette.

Il vous faut une once de crème solaire, soit à peu près la quantité contenue dans un verre à alcool, pour bien couvrir les parties exposées de votre corps. L’autre terme à rechercher sur l’étiquette est : « large spectre ». Les formules à large spectre protègent à la fois contre les rayons UVA et UVB.

Tous deux pénètrent dans l’atmosphère et sont nocifs pour votre peau et votre santé. Les rayons UVA sont moins intenses, mais plus fréquents et provoquent des rides et le vieillissement. Les rayons UVB provoquent en revanche des brûlures, des dommages aux couches extérieures de la peau et des rougeurs, et jouent un rôle important dans le développement du cancer de la peau.

Ne vous laissez pas avoir par le terme « imperméable »

Les crèmes solaires ne peuvent plus prétendre être imperméables ou résistantes à la sueur. Vous pouvez par exemple opter pour une crème autobronzante résistante à l’eau durant 40 ou 80 minutes. Ces produits restent sur la peau humide plus longtemps que les autres. Il est néanmoins préférable de les réappliquer après une baignade, une forte transpiration ou un séchage avec une serviette.

N’oubliez pas non plus d’en vaporiser ou d’en étaler toujours plus toutes les deux heures, même si vous restez entièrement au sec. Avez-vous tendance à avoir des éruptions cutanées ? Si c’est le cas, évitez les conservateurs, les parfums ou les ingrédients nocifs pour votre peau.

Les crèmes solaires qui forment un bloc physique contre le soleil, y compris celles qui contiennent de l’oxyde de zinc ou du dioxyde de titane ont tendance à provoquer moins de réactions cutanées. Les personnes qui souffrent d’allergies doivent éviter les formules contenant de l’alcool. Celles qui souffrent en revanche d’acné doivent quant à elles éviter les crèmes grasses et choisir des formules en gel plus sèches.

Vérifiez auprès de votre médecin si vous prenez des médicaments contre l’acné. Beaucoup d’entre eux rendent en général votre peau plus sensible au soleil, ce qui signifie que vous devrez faire très attention lorsque vous appliquerez une crème solaire.

Tenez compte de votre teint lors du choix de votre autobronzant corps

Les personnes qui ont la peau foncée peuvent bronzer davantage et brûler moins, mais elles ont tout de même besoin d’une crème autobronzante. En fait, bien que beaucoup le considèrent comme un éclat sain, le bronzage représente en fait une atteinte à l’ADN par les rayons du soleil. Les crèmes solaires qui contiennent du zinc ou du titane peuvent paraître pâles ou blanches sur une peau foncée.

Recherchez les nouveaux mélanges micronisés, qui contiennent des particules plus petites ou optez pour ceux qui contiennent des produits chimiques appelés cinnamates ou PABA (acide 4-aminobenzoïque ou acide para-aminobenzoïque). Ces derniers agissent en absorbant et en convertissant les rayons du soleil au lieu de les bloquer physiquement.

Pour les peaux sèches, les fabricants ont tendance à ajouter des lanolines, des silicones et des huiles. Les formules de crèmes, de pommades ou de lotions contiennent plus souvent ces ingrédients hydratants. C’est un avantage additionnel, compte tenu des effets asséchants du soleil.

N’oubliez cependant pas de bien vous couvrir. Lorsque vous vous exposez au soleil, pensez à porter des vêtements et un chapeau à large bord pour protéger la peau le plus possible. Protégez aussi vos yeux avec des lunettes de soleil qui bloquent au moins 99 % des rayons UV.

L’autobronzant visage idéal pour les enfants et les seniors

Convaincre les enfants d’utiliser une crème solaire peut demander un certain travail. Recherchez des formules douces avec des emballages colorés qui pourraient les rendre plus attrayantes pour les jeunes enfants. Pour les enfants plus âgés, vous pouvez aller plus loin et choisir des formes colorées d’oxyde de zinc, qui agit comme un blocage physique pour le traitement des taches sur le visage.

Il existe aussi des crèmes adaptées aux personnes du troisième âge. Même après une vie d’exposition au soleil, la protection solaire peut encore prévenir le cancer de la peau et les taches de vieillesse, le relâchement et plus encore.

Envisagez une formule en spray pour ceux dont la mobilité rend difficile l’application de la crème sur les jambes et le dos. Appliquez-la jusqu’à ce que la peau soit brillante de façon uniforme. Veillez à ne jamais vaporiser la crème directement sur la face. Vaporisez-la plutôt sur vos mains, puis appliquez-la.

Pensez aussi à limiter votre exposition directe au soleil, surtout entre 10 et 16 heures, quand les rayons UV sont les plus forts. Il est également conseillé d’éviter les lits de bronzage et les lampes solaires, car ils peuvent provoquer de graves lésions cutanées à long terme et contribuer au cancer de la peau.