Vieillesse et beauté: quels sont les secrets de la jeunesse éternelle ?

Les différents facteurs qu’il faut éloigner de la peau

Outre les effets néfastes du soleil, d’autres facteurs nuisent à la peau et peuvent être déterminants pour son aspect lorsque vous êtes âgé : cigarette, alcool, alimentation déséquilibrée, pollution, froid, différences de température et chaleur humide. Le temps froid favorise la sécheresse et la perte d’humidité naturelle de la peau. L’air pollué peut obstruer les pores, ce qui donne à la peau un aspect grossier et opaque. Les substances toxiques contenues dans la cigarette provoquent la destruction des fibres de collagène et d’élastine, responsables de l’élasticité et de la fermeté de la peau.

Comment soigner la peau à un age avancé?

La substance la plus connue et la plus étudiée pour traiter le vieillissement est l’acide rétinoïque, qui est un dérivé de la vitamine A. Cet actif favorise plusieurs actions dans la peau, telles que l’amélioration des échanges cellulaires, de l’irrigation, des imperfections et des fibres de collagène. Il est considéré comme un médicament. C’est pourquoi il doit être prescrit par le médecin. Il existe d’autres dérivés de la vitamine A, qui peuvent agir sur le vieillissement de la peau, tels que l’isotrétinoïne, l’adapalène et le tazarotène. Les cosmétiques contenant du rétinol, ou du rétinoaldéhyde, sont plus faibles et moins irritants, mais favorisent l’amélioration de certains paramètres du vieillissement. Les acides alpha-hydroxy, tels que l’acide glycolique, l’acide mandélique et l’acide lactique, sont largement utilisés dans les cosmétiques et les médicaments pour le photo-vieillissement. La plus connue est la glycolique, car elle est plus facile à assimiler. Les acides alpha-hydroxy sont des hydratants et favorisent l’éclaircissement de la peau. Mais leur effet contre la flaccidité est assez controversé. En outre, la vitamine C est un puissant antioxydant et fait partie du système naturel de la peau pour la protéger des agressions du soleil. La vitamine E est également largement utilisée dans les cosmétiques et les produits cosméceutiques, ayant une action antioxydante et hydratante. Il peut être associé à la vitamine C et possède une potentialisation de son action antioxydante. 

Autres principes actifs contre le vieillissement

Le DMAE, ou le déanol (diméthylaminoéthanol) est un substance qui existe dans le corps humain (foie, cerveau, cœur) et que vous pouvez trouver également dans les poissons tels que les sardines et les anchois. Il s’agit d’un actif anti-âge qui semble améliorer la flaccidité. Le N6-furfuriladénine est aussi un stimulant cellulaire qui a une action anti-âge. Il permet d’améliorer les rides et le teint de la peau.

Acide alphalipoïque : protège la membrane cellulaire, le cytoplasme et le noyau de la cellule. Il a une action régénératrice sur la viatamine C, la vitamine E et le glutathion, et est également un antioxydant et un anti-inflammatoire. Son utilisation est indiquée en cas d’œdème et de poches oculaires.

Isoflavones : phytoestrogènes indiqués pour un usage topique chez les femmes ménopausées. Ils combattent le processus naturel de vieillissement, compensant les dommages causés par la baisse des hormones féminines. Ils améliorent le tonus et l’hydratation de la peau.

Raffermine : un agent puissant extrait du soja. Il agit en renforçant la structure moléculaire du derme. Ses effets sont d’augmenter la fermeté, l’élasticité et la tonicité de la peau.

Tensine : extraite de la graine de blé, c’est un agent qui améliore la fermeté de la peau. Il a des propriétés hydratantes et est utilisé dans des composés à « effet Cendrillon », c’est-à-dire que lorsqu’il est utilisé à des concentrations plus élevées, il favorise l’étirement de la peau pendant environ six heures.

Cuivre : a également été incorporé dans les cosmétiques en raison de son effet stimulant sur l’activité des fibroblastes et la production de collagène. Il donne une plus grande fermeté à la peau, améliorant les rides et l’élasticité.

L’importance de la protection solaire

L’utilisation quotidienne d’un écran solaire est essentielle, quel que soit l’âge, non seulement pour des raisons esthétiques, mais aussi parce que les rayons UVB sont les principaux responsables du cancer de la peau. Elle reste donc indispensable pour les femmes qui ont déjà 60 ans. Pour éviter l’apparition des tâches, des vaisseaux et des rides, il est important d’appliquer sur la peau du produit photoprotecteur quotidiennement.  L’idéal est que le produit soit appliqué le matin et réappliqué à midi et une demi-après-midi, pour assurer une photoprotection adéquate. Le maquillage peut être appliqué sur l’écran solaire, car il agit comme une barrière physique, ce qui contribue également à la photoprotection, en plus de donner une apparence plus saine. En outre, le produit doit être choisi en fonction du type de peau. Généralement, il est recommandé d’utiliser des produits en gel, en crème-gel ou des lotions sans huile pour les peaux grasses. Les personnes qui souffrent de peau sèche devraient opter pour des lotions plus crémeuses. Par ailleurs, il existe sur le marché de nombreux produits cosmétiques dotés de technologies sophistiquées qui combinent la protection solaire avec des substances hydratantes et anti-photo. 

Traitements efficaces pour combattre les signes du vieillissement

Voici quelques traitements qui offrent des résultats efficaces pour combattre les signes du vieillissement. Tous ces examens devraient être effectués dans des cliniques dermatologiques de confiance, qui disposent de professionnels formés. Il convient de mentionner que seul le médecin peut indiquer le traitement approprié pour chaque type de peau et pour chaque cas.

-Peeling chimique : consiste en l’application topique de certains produits chimiques capables de provoquer des réactions allant d’une légère desquamation à une nécrose du derme, avec enlèvement de la peau à différents degrés. Cela signifie qu’il y aura une desquamation et des échanges cutanés, agissant dans le traitement des taches, de l’acné et du vieillissement de la peau. Lorsqu’il est bien indiqué, le peeling peut favoriser des résultats exceptionnels, notamment en matière de photovieillissement. Elle doit être effectuée, de préférence, en hiver, afin que l’excès de soleil n’entrave pas la récupération de la peau.

Remplissage : il existe plusieurs indications pour le remplissage de la peau, telles que les rides au repos, les sillons cutanés, la délimitation des lèvres, l’augmentation du volume des lèvres, les cicatrices d’acné et les cicatrices en général. Cette procédure préconise l’introduction d’une substance compatible avec la peau sur la partie à traiter. Cette substance va « remplir » cette partie, et va provoquer un soulèvement partiel et stimuler les fibres préexistantes. La durée du résultat dépendra de la substance utilisée, car il existe des matériaux permanents et non permanents.

Toxine botulique : son utilisation pour le traitement des rides est devenue très populaire ces dernières années. Il est produit par la bactérie Clostridium botulinum et provoque la relaxation des muscles en inhibant une substance chimique appelée acétylcholine à la jonction entre le nerf et le muscle (plaque neuromusculaire). C’est une procédure sûre, pour autant qu’elle soit appliquée par un professionnel qualifié, car la dose nécessaire pour provoquer des effets toxiques doit être mille fois plus élevée que celle habituellement utilisée dans une procédure cosmétique. L’action de la toxine est localisée, provoquant une paralysie musculaire qui dure de deux à six mois. Après cette période, le muscle est capable de former de nouvelles plaques (neurogenèse) et de revenir à sa contraction normale.

Le laser : il est devenu l’une des techniques les plus modernes dans le traitement des rides du visage, en éliminant les tissus vieillis avec un minimum de blessures. Les lasers utilisés sont le CO2 et l’Erbium, et le CO2 est le mieux adapté pour adoucir les rides profondes, les cicatrices et les séquelles d’acné. Il a une attirance pour l’eau, ainsi, lorsqu’il s’incise dans la peau, il vaporise l’eau à l’intérieur des cellules, provoquant sa destruction par le chauffage. Le traitement provoque une réaction inflammatoire, entraînant une réorganisation des fibres élastiques et stimulant la production de collagène. Le laser Erbium, en revanche, pénètre environ 10 fois moins que le CO2, et est indiqué pour les rides fines et moyennes, car il provoque moins de dommages thermiques et donc moins de rougeurs.

Nettoyage de la peau : le professionnel analysera le type de peau et son adéquation avec les cosmétiques et les principes actifs à utiliser, afin de définir le meilleur type de nettoyage à effectuer, tel que l’exfoliation, l’asepsie, l’extraction, etc.

Soins des cheveux

Carolina Marçon rappelle tout d’abord que la chute de certains fils lors du lavage ou du peignage des cheveux est normale. Utilisez toujours un shampoing et un après-shampoing adaptés à votre type de cheveux : gras, normaux, secs, mélangés, colorés, etc.

N’utilisez pas trop de shampoing, ou mettez-le directement sur votre tête. Étendez-le sur vos mains et frottez ensuite seulement sur les fils et le cuir chevelu avec le bout de vos doigts. L’excès de produit peut provoquer une irritation, un affaiblissement des racines, une desquamation et même une chute.

N’utilisez jamais dans l’eau chaude, car elle ouvre les cuticules du fil. Préférez de l’eau tiède ou froide. Si vous le pouvez, rincez à l’eau froide pour la dernière fois. L’eau froide aide à fermer les cuticules et redonne de l’éclat aux cheveux.

Après avoir lavé vos cheveux, utilisez un produit sans rinçage qui intensifie le traitement des produits hydratants.

Avant d’utiliser le sèche-linge, enlevez l’excès d’eau avec une serviette, il suffit de presser les fils. Travaillez ensuite avec le séchoir à environ 15 centimètres des fils, à température minimale ou moyenne. Des produits spécifiques pour protéger les cheveux de la chaleur aident également à éviter que les mèches ne deviennent cassantes.

Pour protéger les cheveux des dommages causés par la chaleur du sèche-cheveux, laissez les cheveux sécher naturellement chaque fois que cela est possible.

La nourriture est un facteur très important pour maintenir la beauté des fils. Essayez de consommer des aliments protéinés – comme la viande, le lait et les œufs – et les vitamines du complexe B, car elles contribuent à nourrir le cuir chevelu.

Protégez vos cheveux du soleil. Portez un chapeau et gardez-les hydratés.

Précautions en matière d’alimentation

L’alimentation d’une personne est également étroitement liée à sa beauté. De nombreux nutriments sont fondamentaux pour la croissance et la santé des cheveux et des ongles. Et, pour cette raison également, ils devraient faire partie du régime alimentaire de la femme âgée.

La vitamine A : régule la production de sébum, en contrôlant l’onctuosité du cuir chevelu. Elle empêche que les cellules dégénèrent à cause de l’oxydation et exerce un contrôle sur la multiplication des cellules, en apportant une plus grande élasticité aux fils. 

La vitamine B2 : elle favorise le métabolisme des graisses, des sucres et des protéines, étant essentielle à la croissance des cheveux.

Vitamine B5 : importante pour lutter contre la chute des cheveux tout en renforçant leur croissance.

Vitamine B6 : exerce son action sur la synthèse de la kératine, étant fondamentale pour la santé des ongles et des cheveux.

Fer : leur manque est souvent responsable de la chute des cheveux chez les femmes qui, par les saignements menstruels, finissent par perdre ce nutriment et ne remplacent généralement pas suffisamment la nourriture. Il est fondamental de maintenir la ferritine (réserve de fer) à des niveaux adéquats pour éviter la chute des cheveux.

Zinc : est fondamental pour la santé des cheveux et des ongles, car il participe à la synthèse des protéines et intervient dans la croissance et la multiplication des cellules.