Créateurs de mode : 5 questions à se poser pour développer sa marque

mode

La création d’une marque de mode représente bien souvent le projet de toute une vie. Mais dans les faits, le rêve peut rapidement se transformer en cauchemar si vous ne vous montrez pas flexible ! En effet, le succès d’une marque de prêt à porter ne dépend pas seulement de votre vision personnelle. Il repose également sur votre capacité à bien identifier votre cible, puis à la rencontrer sur les supports appropriés. Vous devrez enfin savoir vous renouveler chaque jour pour séduire votre marché : voici cinq questions à se poser pour développer une marque de mode.

Question n° 1 : quel est l’univers de ma marque ?

Que vous trouviez l’inspiration dans votre magazine de mode préféré ou sur les réseaux sociaux, vous devrez sans cesse réfléchir à l’univers que vous souhaitez proposer à vos clients. On parle alors d’identité de marque : cette dernière correspond à l’image véhiculée par les vêtements que vous concevez. Or, cette identité de marque est importante à plus d’un titre. Elle devra non seulement vous aider à vous démarquer de la concurrence, mais aussi constituer une véritable ligne rouge pour garantir la cohérence de votre marque et de vos collections au fil des saisons. N’hésitez pas à formaliser les différents éléments de cette identité au sein d’un document que vous pourrez ensuite partager avec vos partenaires d’affaires. Il vous servira également à trouver de l’inspiration pour vos prochaines créations.

Question n° 2 : quelle est la clientèle ciblée ?

Pour qu’une marque de prêt à porter décolle sur son marché, il est essentiel qu’elle rencontre sa cible. Quel que soit le style que vous défendiez, vous devrez donc vous demander à qui vous souhaitez le proposer en priorité. Si vos créations s’adressent à un marché de niche, vous n’aurez aucun mal à identifier les caractéristiques de votre client-type : ce sera notamment le cas si vous proposez des vêtements d’équitation, par exemple, ou encore des tee-shirts sérigraphiés pour les amateurs de mangas. Mais la tâche se révèlera beaucoup plus ardue pour les jeunes créateurs qui conçoivent des lignes intemporelles ou plus glamour : dans ce cas de figure, vous aurez tout intérêt à collecter le plus de données possible sur vos clients actuels. Ces informations vous aideront ensuite à promouvoir votre marque de façon efficace et à booster vos ventes.

Question n° 3 : quelles sont les valeurs défendues par ma marque ?

Pour approfondir l’identité de votre marque et la développer au fil du temps, vous devrez également vous pencher sur les valeurs que vous défendez. Ces dernières se transformeront en redoutables arguments marketing à condition d’être clairement définies. Vous pourrez ainsi mettre l’accent sur un type de look en particulier (urbain, gothique), à moins que vous n’optiez pour des valeurs plus sociétales. Dans ce cas de figure, vous aurez tout intérêt à mettre vos convictions en avant, qu’il s’agisse de la protection environnementale ou de la défense du droit des femmes dans le monde. Vous pourrez ensuite intégrer vos valeurs à votre plateforme de marque pour lui donner plus de profondeur et l’inscrire dans l’esprit des consommateurs.

Question n° 4 : quels sont mes canaux de vente et de promotion ?

Pour développer votre marque de mode dans des conditions optimales, vous devrez d’abord la faire connaître et la rendre viable sur le plan financier. C’est pourquoi vous devrez vous pencher sur la question de la promotion et des ventes, que vous conceviez des collections pour les femmes, pour les hommes ou bien pour les enfants. Dans le domaine de la mode, les réseaux sociaux constituent bien souvent des supports de choix pour se démarquer en ligne. Vous pouvez également diffuser un blog qui proposera des conseils mode à votre audience : dans ce cas de figure, les commentaires vous fourniront des pistes intéressantes pour concevoir vos prochaines collections. Sur le plan de la vente, des techniques simples pourront vous aider à séduire le plus de prospects possible : en leur permettant de personnaliser les modèles de leur choix, par exemple, vous contribuerez directement au développement de votre activité. Toutes les occasions sont bonnes pour améliorer votre notoriété en même temps que vos performances commerciales !

Question n° 5 : que disent les chiffres ?

Si le style que vous proposez est intemporel, les chiffres le sont rarement ! C’est pourquoi vous aurez tout intérêt à assurer le suivi digital de votre marque pour bien identifier les tendances, ses points forts et ses éventuelles faiblesses. Mais sur quels chiffres se concentrer ? Si vous mettez votre griffe en avant sur les réseaux sociaux, surveillez les indicateurs de performance liés à l’engagement de l’audience (nombre de réactions, nombre de partages ou d’abonnements). Sur votre site web, penchez-vous sur le trafic (nombre de visites, pages les plus consultées), sans oublier de tenir compte des indicateurs commerciaux (volume de ventes, taux de conversion). Ces données se révèleront utiles pour connaître les préférences de votre clientèle et savoir quelle orientation donner à votre marque, mais aussi à votre stratégie marketing et commerciale.

Quels accessoires porter avec une robe d’été ?
6 conseils pour un look réussi avec des bottes hautes